Les annonces de la Réserve Fédérale : acte 2 la suite...

21 - Juin - 2021

Mercredi 16 juin 2021, à l’issue de la réunion de politique monétaire , la Réserve fédérale américaine FED a annoncé qu'elle s’orientait vers une première hausse des taux d'intérêt en 2023, contre 2024 précédemment. De plus, elle pourrait amorcer le retrait de son soutien à l'économie du fait de la reprise et de l'accélération de l'inflation.
La Fed a donc indiqué qu’elle maintenait le taux des fonds fédéraux de zéro à 0,25%. Elle a légèrement relevé le taux de rémunération des réserves excédentaires, à 0,15% contre 0,1%. A plus long terme, les membres du comité de la FED tablent sur une hausse de 25 points de base sur les taux directeurs d’ici 2023. Cette perspective a fait nettement remonter le dollar car, une hausse de taux apporterait une meilleure rémunération à la devise américaine, la rendant plus attractive.
Elle a aussi annoncé qu’elle continuerait ses rachats d’actifs de 120 milliards de dollars par mois soit 80 milliards de dollars de titres du Trésor et 40 milliards de titres adossés à des créances hypothécaires tant que la crise sanitaire ne serait pas terminée.


Avis MCA FINANCE

Cette réunion a poussé les valeurs bancaires et cycliques à la hausse jeudi matin. Mais à la mi-journée, un chiffre mitigé sur l’emploi a été publié, entrainant une violente rotation sectorielle : chute des cycliques et des bancaires au profit des valeurs de croissance. En effet, les investisseurs ont interprété ce chiffre comme un frein à une normalisation monétaire et à une remontée des taux.

 

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser